Combien de Mon Chéri pour être positif à l’éthylotest ?

Chocolats Mon Chéri et ivresse
Combien de chocolats Mon Chéri faut-il manger pour être ivre ?

Les fêtes approchent et vous aurez peut-être la chance (ou pas !) de déguster quelques Mon Chéri : ces chocolats qui renferment une cerise confite et un cœur de liqueur. L’occasion sera alors parfaite pour briller en société avec la réponse à cette question existentielle : combien faut-il manger de Mon Chéri pour être ivre ?

1Calcul du degré d’alcool de la liqueur des Mon Chéri

Illustration d’un chocolat Mon Chéri

Ces chocolats contiennent 13% d’une liqueur composée de sirop de glucose, d’eau, d’alcool, de sucre et d’arômes. D’après Ferrero, le fabricant des Mon Chéri, cette liqueur possède 8ml d’alcool pour 100 grammes de produit. Comme la densité de l’alcool pur est d’environ 0,8 on peut rapidement conclure que 8ml d’alcool pur pèsent 6,4 grammes. Ensuite, à l’aide d’une règle de trois on peut calculer la teneur en alcool de la liqueur : (6,4 x 100) / 13 = 49,23 degrés.

2Combien d’alcool y a-t-il dans un seul Mon Chéri ?

Un chocolat pèse 12,5 g et on sait qu’il y a 6,4 g d’alcool pour 100 grammes de Mon Chéri. On refait une petite règle de trois : (6,4 x 12,5) / 100, et on en déduit qu’un chocolat renferme 0,8 g d’alcool pur.

3Calcul du taux d’alcoolémie et résultat

L’Ivresse de Noé, par Giovanni Bellini

La formule de Widmark permet de calculer la quantité d’alcool par litre de sang chez les hommes (pour les femmes, il faut remplacer 0,7 par 0,6) :

Quantité d’alcool en grammes / (poids en kg x 0,7)

Pour dépasser la limite légale de 0,5 grammes d’alcool par litre de sang, un homme de 80 kg doit donc avoir bu 0,5 x 80 x 0,7 soit 28 g d’alcool pur. Et comme il y a 0,8 g d’alcool pur par chocolat, il lui faudrait donc manger 35 Mon Chéri pour être positif à l’éthylotest. Une femme de 60 kg atteindrait cette limite légale au bout de 23 chocolats.

Notez que l’énorme quantité de sucres et de graisses contenue dans ces 35 chocolats ralentiraient l’absorption de l’alcool, et qu’il faudrait donc en consommer encore plus pour atteindre ce seuil des 0,5 g… et c’est justement ce qui a été vérifié dans cette expérience plutôt écœurante du Tatou :

Joyeuses fêtes !