Découvrez l’appartement secret caché au sommet de la Tour Eiffel

Gustave Eiffel et Thomas Edison dans les bureaux cachés de la Tour Eiffel
Thomas Edison et Gustave Eiffel discutant dans l'appartement secret de la Tour Eiffel

Vous le saviez peut-être déjà mais la Tour Eiffel possède un appartement au niveau de son troisième étage, qui aurait servi de bureau à son constructeur Gustave Eiffel. Mais ce n’est pas tout à fait exact, et la réalité historique est assez différente.

La légende raconte que lors de la conception de sa Tour, Gustave Eiffel se serait octroyé un espace d’une centaine de mètres carrés pour y installer son bureau. Perché à 279 mètres d’altitude, c’est dans cet appartement qu’Eiffel aurait reçu Thomas Edison, pionnier de l’électricité et ayant participé à l’invention du phonographe et du cinéma. D’ailleurs aujourd’hui ont peut voir une reconstitution de cette scène au dernier étage de la Tour, façon musée de cire :

Gustave Eiffel en cire dans son appartement secret
Le personnage de Gustave Eiffel en cire. Photo : Aniket Mone
Thomas Edison dans le bureau caché de la Tour Eiffel
La sculpture en cire de Thomas Edison en face de Gustave Eiffel. Photo : Les Chatfield
Gustave Eiffel et Thomas Edison dans les bureaux cachés de la Tour Eiffel
Thomas Edison et Gustave Eiffel discutant dans l’appartement secret de la Tour Eiffel. Photo : Serge Melki

L’histoire est belle mais la réalité est tout autre : Gustave Eiffel n’a ni conçu, ni utilisé cet espace comme un bureau. L’endroit a d’abord été exploité par un laboratoire météorologique, où il servait à observer et à mesurer les évènements climatiques de Paris. Puis en 1903, c’est Gustave Ferrié qui y installe une antenne de télégraphie sans fil (TSF) qu’il vient de perfectionner. Ferrié a en effet inventé un nouveau récepteur électrolytique qui permet de rendre des signaux radios audibles à l’aide d’un casque audio. Il a ainsi été autorisé à utiliser le sommet de la Tour Eiffel pour y réaliser ses premières expériences d’émission d’ondes radio. Et c’est une réussite, car dès 1908 la portée de son émetteur parvient à passer de 400 km à près de 6000 km grâce au perfectionnement de son installation.

De par son emplacement exceptionnel, l’appartement du troisième étage de la Tour Eiffel n’aurait pas pu rester un laboratoire d’expérimentations météorologiques ou radiophoniques. Il a ensuite été aménagé chaleureusement avec des boiseries et des cloisons recouvertes de papier peint, des fauteuils, du mobilier divers dont un poêle à bois et même un piano. Et c’est cette dernière version de l’endroit que l’on connaît aujourd’hui grâce à ces deux tirages d’époque :

Intérieur du salon caché de la Tour Eiffel
Le salon panoramique du haut de la Tour Eiffel
L'intérieur du bureau secret de la Tour Eiffel
Vue d’ensembles des appartements de Gustave Eiffel

C’est donc seulement cette dernière version de l’endroit que Gustave Eiffel s’est fait aménager sur le tard, et pour le plaisir. Et si vous montez en haut de la Tour, vous pourrez apercevoir cette reconstitution derrière une discrète vitre :