Radiooooo : 120 ans de tubes sur une carte interactive

Radiooooo : l'histoire de la musique populaire Aujourd’hui on ruine votre productivité au travail avec Radiooooo.com : une carte du monde interactive compilant 12 décennies d’histoire de la musique populaire.

Pas besoin de DeLorean ou de Tardis pour voyager dans le temps, il vous suffit de naviguer sur la carte de Radiooooo.com pour entendre ce qu’on écoutait à une époque et à un endroit du globe.

Comment ça marche ?

Radiooooo : 120 ans de radio
Le mode Weird permet d’écouter les tubes les plus ingrats !

1 – Choisissez un pays. S’il est de couleur blanche c’est qu’aucune chanson n’a encore été associée à ce pays et à cette période.

2 – Sélectionnez une décennie entre 1900 et aujourd’hui. Pour l’instant toutes les époques ne sont pas encore représentées mais de nouveaux morceaux sont ajoutés régulièrement par les membres.

3 – Choisissez un style en haut à gauche entre slow (lent), fast (rapide) et weird (bizarre). Par défaut l’option « bizarre » est désactivée alors que c’est peut-être la plus amusante des manières de découvrir des morceaux oubliés… souvent à raison !

Écouter Radiooooo.com

  • Si vous voulez passer une chanson, cliquez à nouveau sur la décennie en cours d’écoute. Ça n’a l’air de rien comme astuce, mais croyez-nous vous allez en avoir besoin !
  • L’option « Taxi » permet d’écouter plusieurs pays à la suite.
  • N’hésitez pas à cliquer sur « Discovery Island » au nord de la Sibérie pour écouter les dernières perles des contributeurs.

Extraits choisis

La Bolduc – Je m’en vais au marché (Canada, 1939)
À elles seules les paroles vont vous donner un aperçu du délire :

Je m’en vas-t-au marché le lundi, c’est pour ach’ter des têtes.
Oh ! Des têtes, des grosses têtes, des p’tites têtes,
Toutes sortes de têtes, encore des têtes, seulement des têtes,
Rien qu’des têtes, toujours des têtes, parlons des têtes.
J’aimerai ma mie, j’l’aimerai toujours ah pi tou lour lour lour !

Kombi – Przytul mnie (Pologne, 1980)
Ça ressemble au Shaft d’Isaac Hayes… sauf que c’est polonais.

Sofia Rotaru – Lyubov (Ukraine, 1981)
L’âge d’or du disco-funk soviétique :

Bon voyage !