Flyboard Air : l’effrayante planche volante de Francky Zapata

Vous avez peut-être cru à un canular ou à une énième vidéo d’hommage au hoverboard de Marty McFly, mais cette planche volante existe vraiment. C’est l’entreprise Zapata Racing qui a conçu ce Flyboard Air, une technologie dont seul Ironman avait le secret jusqu’alors.

2011 : Le Flyboard à eau

Il y a cinq ans Francky travaillait sur l’amélioration de la propulsion de son jet-ski, et son équipe a trouvé un système ultra puissant capable de délivrer une tonne de poussée. Il s’est dit « mais on peut voler avec ça ! » et a foncé acheter une planche de wakeboard à Décathlon pour essayer son idée folle sur un étang. Il venait d’inventer le Flyboard : une planche qui propulse son pilote dans les airs grâce à un tuyau d’eau relié à un jet-ski :

Une planche et un tuyau qui permet de voler grâce à la propulsion de l'eau
Un Flyboard en action

2016 : Le Flyboard Air

Francky Zapata savait qu’à terme le but était de retirer ce tuyau. Lui et ses ingénieurs ont alors travaillé sur un modèle sans eau, propulsé par des réacteurs de missiles ! La bête développe un total de 1000 chevaux répartis sur quatre réacteurs pour la poussée verticale et deux latéraux pour la rotation de la planche. Le carburant est contenu dans le sac à dos du pilote, et l’engin est contrôlé à l’aide d’un joystick.

La planche volante Flyboard Air : un hoverboard capable de voler
Le Flyboard Air de Zapata Racing

Dès le deuxième essai le Flyboard Air était déjà opérationnel. Capable de voler dix minutes avec une vitesse de pointe à 150 km/h, l’appareil peut aussi monter jusqu’à trois kilomètres d’altitude !

Fière de ses succès, l’entreprise Zapata Racing ne compte pas s’arrêter là. Elle projette de concevoir un jet-ski à réacteur, et à l’avenir… une voiture volante. « Honnêtement, on est aux portes d’y arriver » assure Francky Zapata. Le futur est en marche.