Timelapse d’une graine qui s’enfonce elle-même dans la terre

La graine du bec-de-grue à feuilles de ciguë est dotée d’une intelligence remarquable : elle se propulse dans les airs puis s’enfonce dans le sol à la manière d’une foreuse.

L’erodium cicutarium, ou « bec-de-grue à feuilles de ciguë », est une plante herbacée annuelle de la famille des géraniums. Originaire du bassin méditerranéen, on la trouve maintenant sur les cinq continents à l’état sauvage ou cultivée. En phytothérapie on l’utilise en teinture mère (mélange de fleurs fraîches et d’alcool) pour apaiser les troubles menstruels.

fleur, fruit et graine de l'erodium cicutarium
Les fleurs et les graines de l’Erodium cicutarium. Photo : Ivanhoe65

La graine magique du bec-de-grue à feuilles de ciguë

Une fois à maturité, la graine s’éjecte à plusieurs dizaines de centimètres de la plante pour améliorer ses chances de dispersion. Arrivée au sol elle cherche à tout prix à s’enfoncer dans la terre, en tournant sur elle-même à la manière d’une vis :

Graines d'Erodium Cicutarium
Une graine d’Erodium cicutarium. Photo : Didier Descouens

Elle réussit cette performance en utilisant les variations d’humidité pour se contracter et se détendre alternativement. La graine est aussi pourvue de petits poils orientés vers le haut, qui lui permettent de s’enfoncer tout en restreignant ses possibilités de ressortir de son trou.

D’ailleurs on voit bien à la fin de la vidéo que la graine est intégralement sous terre, et que son « bec de grue » tourne dans le vide. Et le tour est joué !