Un Français a découvert que sa boîte crânienne était vide à 90%

Radio d'une boîte crânienne vide

Lors d’un IRM, des médecins ont découvert que leur patient, en bonne santé, avait perdu 90% de son cerveau sans que cela n’affecte ses capacités.

Ce français de 44 ans vivait une vie tout à fait normale. Marié et père de deux enfants, il était employé de l’administration et n’avait aucun trouble neurologique particulier. Lors d’une douleur à la jambe gauche, il s’est rendu à l’hôpital et ses médecins lui ont fait réaliser une IRM (imagerie par résonance magnétique) dont voici le résultat :

Radiographie de l'homme à qui il manque une partie du cerveau
Radiographie de la boîte crânienne du patient, par Henry Dufour et Jean Pelletier

Les zones les plus sombres sont vides, ou plutôt remplies de liquide céphalorachidien. En effet à l’âge de 14 ans l’homme s’était déjà fait évacuer une petite quantité de liquide du cerveau. Mais au fil des années il s’est à nouveau accumulé, grignotant petit à petit la place de la matière grise.

Les scientifiques sont perplexes

Avec seulement le dixième d’un cerveau sain, le patient n’a aucun trouble physiologique ni mental. Les zones de son cerveau normalement affectées à la parole et à l’audition sont absentes, et pourtant il communique sans aucune gêne. Il gère sa vie personnelle et professionnelle sans aucune difficulté, et rien dans son comportement ne trahi une quelconque déficience.

Axel Cleeremans en conférence
Axel Cleeremans

Axel Cleeremans, psychologue à l’Université de Bruxelles, cherche une explication à cette énigme pour la science : « Aucune théorie n’explique comment une personne, dont 90 % des neurones sont absents, peut avoir un comportement tout à fait normal ». D’après lui, la seule explication possible serait qu’un cerveau endommagé progressivement serait capable de s’adapter, contrairement aux cas ou la dégradation est rapide.

Le cerveau est une machine qui ne cesse de nous surprendre. Si vous voulez vous amuser, vous pouvez tester le vôtre avec cette incroyable illusion d’Adelson !