L’incroyable illusion d’optique d’Adelson

Le professeur Edward H. Adelson, professeur en sciences cognitives, a publié en 1995 une illusion d’optique devenue célèbre tant son effet sur le cerveau est difficile à accepter.

La voici : « Les cases A et B sont de la même couleur »

Illusion-Optique-Adelson

Vous non plus vous n’y croyez pas ? Voici une aide :

Illusion-Optique-Adelson-Solution

Trois facteurs sont à l’origine de cette perturbation visuelle :

  1. Le contexte : La case A est entourée de cases plus claires, alors que la case B est entourée de cases plus foncées. Ainsi le cerveau obscurcit la case A et éclaircit la case B par effet de contraste.
  2. Les ombres : L’éclairage de la scène est pris en compte par le système visuel. Le cerveau interprète la région à gauche du cylindre comme étant forcément plus sombre.
  3. La mémoire : Si Adelson a choisi un échiquier c’est parce que nous avons tous en nous le souvenir de cet objet, qui alterne les cases sombres et claires. Intuitivement nous appliquons cette logique sans réfléchir à la vue d’un échiquier.

D’autres se sont également essayés à cette illusion d’optique, avec toujours autant de pertinence… et de dérangement !

Brussup-Adelson-Optical-Illusion

Les 3 mêmes principes peuvent s’appliquer dans différentes présentations, ici avec un Rubik’s Cube : « Les cases marrons sont exactement de la même teinte »

Illusion-optique-Rubik-Cube
Crédit : R Beau Lotto

…ou encore avec juste deux faces créant un jeu d’ombres et de lumières particulièrement saisissant : « Il n’y a aucune de face blanche »

Illusion d'optique sur deux faces

Et même en voulant manipuler l’illusion à l’aide de papier, le cerveau en revient toujours à sa propre duperie :

Ce type d’illusion d’optique exploite les failles de notre système visuel qui reçoit correctement les informations de formes et de couleurs, mais les interprète de manière incorrecte dans notre cerveau. Ce dernier déduit du contexte et de sa mémoire une compréhension logique mais non conforme à la réalité. Heureusement cette fonction a pour but de comprendre instantanément notre monde, sans devoir analyser ses détails un par un.

Pour finir, une dernière illusion d’optique absolument inacceptable : « Toutes ces lignes grises horizontales sont parfaitement parallèles ! »

Illusion d'optique de lignes horizontales
Crédit : Jerry Coyne