Pourquoi Mario sur iPhone est plus révolutionnaire que Pokémon GO

Logo et principe de Super Mario Run
Logo du jeu Super Mario Run

Shigeru Miyamoto, le créateur de Mario, Donkey Kong ou encore Zelda, vient d’annoncer l’arrivée du jeu Super Mario Run sur iOS. On a tous à l’esprit qu’un certain Pokémon GO exploité par Nintendo est déjà disponible, mais la donne est cette fois radicalement différente… et voici pourquoi :

La Keynote d’Apple du 7 septembre 2016 s’est ouverte sur un petit évènement pour les joueurs, mais une grande révolution pour l’industrie du jeu vidéo. Shigeru Miyamoto en personne a présenté un nouveau jeu Mario… mais sur iPhone.

C’est quoi ce Super Mario Run ?

Le jeu fait partie de la famille des « runners », ces jeux de plateforme adaptés pour mobile et qui avancent tout seul. Ici Mario court automatiquement vers la droite, et vous devez le faire franchir différents obstacles en le faisant sauter.

Trois modes de jeux sont prévus : un premier où vous devez réussir une série de parcours, un second appelé « Toad Rally » dans lequel vous devez vous confronter à d’autres joueurs, et enfin un troisième qui vous permet de dépenser vos pièces dans la construction de votre propre Royaume Champignon. Rien de bien nouveau en soi, mais ce qui bouleverse l’univers vidéoludique, c’est que Nintendo en était l’acteur le plus réticent à développer des jeux pour mobile.

« Si vous voulez jouer à un jeu Nintendo, vous devez acheter une console Nintendo »

En novembre 2014, le président de Nintendo of America Reggie Fils-Aimé avait fermement déclaré que les jeux Nintendo étaient conçus pour être joués exclusivement sur des consoles de jeu comme la Wii U ou la 3DS. Il annonçait également que pour la philosophie de la firme nippone « il valait mieux que les joueurs et les consommateurs aient une expérience de jeu unique et différenciée grâce à nos consoles ».

Mains tenant une console 3DS sur Super mario 3D Land
Une Nintendo 3DS XL et le jeu Super Mario 3D Land

Mais les chiffres parlent d’eux-même : la Wii U est un échec commercial, et les ventes globales de la célèbre Nintendo 3DS plafonnent péniblement sous les 60 millions d’unités. À côté de ça, le seul jeu mobile Candy Crush comptabilise plus de 100 millions de joueurs quotidiens, et le cabinet Statista estime que 2 milliards de personnes possèdent un smartphone. Nintendo se devait de revoir sa fameuse philosophie s’il voulait rester dans la course, et c’est ce qu’il tente avec ce Super Mario Run.

Virage à 180 degrés

C’est donc poussé par ce changement irrémédiable du marché mobile que Nintendo s’est résolu à proposer Super Mario Run. Là où Pokémon GO n’était qu’une évolution logique de l’application mobile Ingress, ce nouveau jeu du plombier réfute tous les principes sur lesquels Nintendo a construit son empire.

Captures d'écran de Super Mario Run
Extraits du jeu Super Mario Run sur iPhone

Contrairement à tous les Mario sortis depuis 1983, Super Mario Run est pensé pour des sessions courtes, basées sur un système de scoring et de complétion. Les commandes physiques à l’aide de boutons sont évidemment absentes, si bien que la possibilité de contrôler soi-même les déplacements du plombier a été supprimée. Ce dernier se déplace tout seul et vous ne pouvez le faire que sauter. Le jeu vidéo le plus célèbre de l’histoire est ainsi simplifié, et pensé pour attirer le plus grand nombre de joueurs possible.

Et c’est cette la loi du marché mobile qui pose question. Le smartphone étant dépourvu de contrôles mécaniques, il est mal adaptés aux plus grands genres vidéoludiques comme les FPS ou les jeux de plateforme. Mais cela ne l’a pas empêché de devenir le premier moyen de jouer pour la majorité des gens, et c’est toute une industrie qui se retrouve obligée de s’adapter douloureusement.

Super Mario Wallpaper
L’univers de Super Mario Bros

Ainsi pour Nintendo quand Ingress devient Pokémon GO, c’est juste un concept qui évolue. Mais quand Mario devient un jeu jouable sans manette et inspiré des free to play, ça devient un véritable revirement historique pour un concept vieux de 33 ans.