Découvrez le Vantablack, la matière la plus noire qui existe

Une entreprise britannique de nanotechnologies a créé une nouvelle matière : le Vantablack. C’est le matériau le plus « noir » qui existe, à tel point qu’il est quasiment invisible pour l’oeil humain et qu’il bouscule complètement nos repères.

La première version du Vantablack a été mise au point en 2012 par l’entreprise Surrey Nanosystems. En absorbant 99,965% de la lumière qu’elle reçoit, cette matière est la plus noire qui existe, semblant n’avoir aucune couleur.

Matériau totalement noir absorbant la lumière
Le Vantablack absorbe presque totalement la lumière

Au fait, c’est quoi la couleur ?

Ce qu’on appelle la couleur n’existe pas en tant que telle, c’est une perception visuelle du spectre électromagnétique de la lumière interprété par votre cerveau, par le biais des cellules nerveuses de votre rétine.

Comment les objets réfléchissent la couleur, schéma simple par Agiteur.com
Les pigments du citron absorbent des composantes du spectre de la lumière et renvoient les autres.

Ainsi quand vous regardez un citron au grand jour, la lumière (comprenant tout le spectre des couleurs) vient percuter le fruit, et les pigments de ce dernier absorbent une grande partie de ce spectre. La peau du citron ne retient pas la partie jaune du spectre et vous la renvoie : vous traitez ensuite cette information grâce à vos yeux et l’interprétez comme du jaune.

Les secrets du noir absolu

Pour le Vantablack c’est la même chose, sauf que le matériau ne va renvoyer à vos yeux que 0,035% de la lumière qu’il reçoit. Pour cela il va tenter d’emprisonner un maximum de photons dans une « forêt » de nanotubes de carbones, ressemblant un peu aux poils d’un tapis extrêmement dense :

Une forêt de nanotubes de carbone absorbant la lumière
Une « forêt » de nanotubes de carbone alignés verticalement. Crédit : Université de Cambridge

Au lieu de rebondir, la lumière s’engouffre entre les nanotubes et s’épuise en émettant de la chaleur. Votre oeil ne reçoit quasiment aucun de ses photons et ne perçoit donc pas de couleur : le noir paraît total.

La couleur du Vantablack est tellement sombre qu’il devient impossible distinguer la forme des objets qu’il recouvre, comme ici avec ce masque du visage de Marty Jopson (présentateur d’une émission scientifique) :

Peinture invisible d'un masque en noir absolu
Expérience de peinture d’un masque au Vantablack. Crédit : BBC

À quoi sert le Vantablack ?

Cette matière peut servir à limiter l’infiltration de lumière parasite à l’intérieur des télescopes, et peut par ce même principe améliorer les performances des caméras infrarouges. Elle peut aussi servir à camoufler des avions de combat.

La lumière d'une lampe torche sur du Vantablack
La lumière est comme « absorbée » par le Vantablack car elle n’est plus réfléchie.

Le noir intense produit par le Vantablack peut aussi concentrer un peu plus de chaleur dans les panneaux solaires, et ainsi améliorer leur rendement.

Peinture complètement noire et sombre
VANTA pour Vertically Aligned NanoTube Arrays (nanotubes alignés verticalement)

Les artistes sont aussi très intéressés par cette nouvelle couleur, mais l’entreprise à l’origine de cette invention, Surrey Nanosystems, a été rachetée par le sculpteur Anish Kapoor qui s’est octroyé par la même occasion l’exclusivité de l’utilisation de cette matière.