Le premier lecteur MP3 était limité à 8 morceaux de musique

RIO : le premier lecteur MP3 grand public
Crédit : Diamond Multimedia

L’iPod d’Apple n’était pas le premier lecteur MP3 portable : c’était le MPMan et ses 32 Mo de mémoire, ne permettant même pas de stocker un album entier. Retour vers le passé…

L’invention du MP3

Le MP3 est un format de compression audio destructive, qui supprime les sons les moins perçus par l’oreille humaine afin de réduire les quantités de données nécessaires à la restitution de l’audio. Ce format a rapidement permis de sauvegarder de la musique dans un simple fichier, tout en utilisant jusqu’à 10 fois moins d’espace de stockage qu’un CD.

Il a été développé en Europe grâce au projet Eureka en 1987, piloté par l’institut de recherche allemand Fraunhofer. C’est la version a cappella du morceau « Tom’s Dinner » de Suzanne Vega qui a permis d’optimiser le codage de ce nouveau format encore au stade de prototype, et uniquement lisible sur certains micro-ordinateurs.

Une décennie d’attente

Le tout premier lecteur MP3 MPMan
Le MPMan F10

Il faudra attendre 10 ans avant de voir arriver le premier baladeur MP3 : le MPMan F10 élaboré en Corée du Sud en 1998. Cette même année la société américaine Diamond Multimedia sortait son Rio PMP 300 pour 200 dollars. Ces deux appareils n’étaient dotés que de 32 Mo de mémoire interne, permettant de stocker à peine 30 minutes de musique.

Parallèlement à cette innovation, le développement d’internet a largement contribué au succès du MP3 grâce aux logiciels d’échanges en peer-to-peer comme le pionnier Napster en 1999.

Aujourd’hui les lecteurs MP3 ou nos smartphones ont une capacité de 6 mois d’écoute ininterrompue, et l’idée même de stocker sa propre musique tend à disparaître au profit des systèmes d’écoute en streaming comme Spotify ou Deezer.