Chute libre en soufflerie : la vidéo qui décoiffe !

Le vol en chute libre d’intérieur est une des nouvelle activité ayant le plus de succès en France. La raison est simple : voler est maintenant aussi facile que de faire une séance de karting.

C’est l’Américain Jack Tiffany qui a réalisé le premier « saut » en soufflerie verticale sur la base aérienne Wright-Patterson en 1964. Plusieurs expérimentations similaires ont ensuite été reproduites, avant d’être d’être adaptées pour des utilisations récréatives et sportives. Aujourd’hui il est de plus en plus facile d’en faire l’expérience, et la pratique connait un véritable essor depuis peu.

Voler en intérieur

Si vous habitez près d’Argenteuil, de Lyon, de Marseille ou de Caen vous pouvez vous offrir un premier saut pour une trentaine d’euros. Une fois sur place on vous remettra une combinaison, un casque, des lunettes et des bouchons d’oreilles, et après un court briefing pratique vous pourrez vous engouffrer dans le tube avec un moniteur.

Souvent divisées en deux phases, les séances de skydiving en soufflerie représentent l’équivalent de deux sauts en parachute de 4000 mètres d’altitude à plus de 200 km/h. Et pour l’avoir essayé, on peut vous assurer que les sensations de vol sont incroyables.

Les championnats du monde d’indoor skydiving

Vol en chute libre en soufflerie d'intérieur
Vol en chute libre dans la soufflerie iFly de Singapour

La vidéo plus haut compile les meilleures performances des compétiteurs des championnats du monde de Singapour 2012. Ils pratiquent un vol freestyle chronométré, pendant lequel ils doivent enchaîner les figures les plus folles pour surprendre le jury.