Solitaire, Démineur : Les jeux Windows avaient un autre but que nous divertir

Solitaire et Démineur de Windows 3.1
Un Solitaire et un Démineur sour Windows 3.1

Si vous n’avez jamais joué au Solitaire, au Démineur, à la Dame de Pique ou au FreeCell sur votre ordinateur, vous faites sûrement partie d’une toute petite minorité. Mais savez-vous pourquoi un système d’exploitation comme Windows 3.0 conçu principalement pour travailler proposait déjà autant de jeux ?

Solitaire

Windows 3 : le jeu Solitaire
Le Solitaire de Windows 3.0

Le Solitaire est le plus vieux des quatre. Sorti avec Windows 3.0 en 1990, c’est une adaptation vidéoludique du jeu de carte Patience inventé à la fin du 18ème siècle. On pourrait croire que cette nouvelle façon de jouer était une volonté de démontrer les capacités de l’ordinateur personnel à remplacer les traditionnels jeux de cartes, mais la vérité est plus maligne. Son véritable but était de vous apprendre à manier une souris.

Les utilisateurs d’ordinateurs dans les années 1980 étaient habitués à taper des lignes de commandes pour réaliser différentes tâches, et l’apparition d’un système d’exploitation visuel contrôlable à la souris comme Windows 3.0 bouleversait ce paradigme. Et en jouant au Solitaire, vous vous retrouviez à réaliser des cliquer-glisser à la souris sans y réfléchir. D’ailleurs, le fait qu’on réalise encore aujourd’hui des cliquer-glisser suppose que le Solitaire de Microsoft a parfaitement rempli son rôle.

Démineur

Le jeu Démineur sur Windows 3.1
Le Démineur de Windows 3.1

Le Démineur détient également une belle place dans la culture geek. Ce puzzle est une simplification en deux dimensions du jeu Cube de Jerimac Ratliff sorti dans les années 1970. Lorsque Microsoft offre sa version du Démineur avec Windows 3.1 en 1992, il poursuit sa démarche en apprenant aux joueurs à jongler entre les boutons gauche et droit de leur souris.

La Dame de Pique

Le jeu de carte Dame de Pique de Windows 3.1
La Dame de Pique en réseau de Windows for Workgroups 3.1

Encore plus fort : le jeu de la Dame de Pique a été livré pour la première fois en 1992 avec Windows for Workgroups 3.1, le système d’exploitation de Microsoft conçu pour la mise en réseau de plusieurs ordinateurs. Là encore, le jeu pousse les joueurs à maîtriser le protocole Dynamic Data Exchange qui permet de connecter plusieurs joueurs sur un réseau local.

FreeCell

Le jeu de cartes FreeCell sous WIndows 3.1
Le jeu FreeCell du Microsoft Entertainment Pack Volume 2 de Windows 3.1

Enfin, la réussite FreeCell avait également un but caché. Mais contrairement aux précédent jeux qui cherchaient à apprendre aux utilisateurs à mieux utiliser leur machine de manière ludique, le FreeCell servait à vérifier que le pack Win32s était bien installé. Cette couche logicielle permettait aux applications 32 bit comme FreeCell de tourner sur des ordinateurs 16 bit comme ceux sous Windows 3.1. Sans ce pack, le jeu ne pouvait pas se lancer et il vous fallait alors vérifier la bonne installation de votre Win32s. Habile !

Évidemment la plupart des buts cachés derrière ces différents jeux n’ont plus raison d’être aujourd’hui, mais les utilisateurs de Windows y sont tellement attachés qu’ils continuent d’être inclus dans les nouvelles versions du système d’exploitation… à un petit détail près. Lorsque Microsoft sort Windows 10 en juillet 2015, seul le Solitaire est disponible de base. Et lorsque vous cherchez les autres jeux dans la barre de recherche, on vous propose innocemment de les télécharger sur le Windows Store. Et quel meilleur moyen de vous inciter à utiliser leur boutique en ligne qu’en vous promettant d’y trouver vos jeux favoris ? Voilà comment après toutes ces années Microsoft continue de vous pousser à apprendre des choses via ces célèbres petits jeux, sans que vous n’en ayez conscience.