En 1913 aux Etats-Unis on pouvait poster des enfants

Poster des enfants par avion
Source : Smithonian Institute

Aussi fou que ça puisse paraître de nombreux américains ont été « postés » pour rejoindre leurs parents ou leurs grand-parents, sur de plus ou moins longues distances. Il ne s’agissait que d’enfants ou de bébés, et l’aventure n’aura pas duré bien longtemps.

Un facteur d'enfant
Source : Smithonian Institute

Au début du 20è siècle à l’époque du développement du premier service postal américain, la loi ne précisait pas qu’il était interdit de poster des enfants. C’est ainsi que contre un timbre on pouvait poster à peu près n’importe quoi.

Le premier enfant à avoir été « posté » fut un petit garçon de Batavia dans l’Ohio en Janvier 1913, transmis par ses parents à la poste locale pour être livré chez sa grand-mère à seulement 1 mile de là. Ils ont tout de même pris soin de l’assurer pour 50 dollars.

Mais le plus long trajet jamais réalisé par un enfant « posté » fut celui de Edna Neff, 6 ans. Elle a parcouru plus de 1100 km de chez sa mère à Pensacola en Floride, jusqu’à chez son père à Christiansburg en Virginie. Encore plus incroyable, ce trajet n’a coûté qu’un timbre de 15 cents étant donné le poids du « colis » : 50 pounds (23 Kg).

Le transport d’enfants par les services postaux a finalement été interdit en 1915, car il a été décrété que leurs conditions de transport ne pouvaient pas être assimilées à celles des animaux. Comme l’a très justement précisé Mr. Koons « Les enfants ne rentrent pas dans la catégorie des animaux vivants inoffensifs ne requérant ni eau ni nourriture lors du trajet » Ça méritait d’être dit !

Un postier transportant un enfant
Source : Smithonian Institute

Votre esprit critique s’est peut-être posé la question, et non les photographies d’illustrations que vous venez de voir ne relatent pas des conditions de transport de l’époque. Ce sont des posters parodiques réalisés par le Smithonian Institute à ce sujet. Leur formidable patrimoine photographique est disponible en libre accès sur leur Flickr.